Actu Musique

Actualités

Toute l'actualité de la musique sénégalaise

Première édition de Teranga Jam Fest, un festival de musique et d’arts vivants.

teranga jam festDu 16 au 18 novembre 2017, se tiendra la première édition de Teranga Jam Fest, festival de musique et d’arts vivants qui sert de cadre de rencontres, d’échanges et de diffusion au programme de promotion culturelle éponyme.
Sous le thème « Jant Sowe » (« soleil couchant » en wolof signifiant aussi l’ouest) en référence au focus donné à l’Afrique de l’Ouest, cette première édition de Teranga Jam Fest accueillera, entre autres, des artistes originaires du Cap-Vert (Dj Vielo), du Sénégal (Cheikh Lô, Moh Dediouf), de la Côte d’Ivoire (R Light), ainsi qu’un autre artiste surprise en tête d’affiche. Le temps d’un week-end, Dakar vibrera aux rythmes des musiques africaines entre traditions et modernité.

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Communiqués

Youssou Ndour sur Rfi «Ce prix démontre à quel point, la musique africaine est …

you paris

Youssou Ndour sur Rfi # «Ce prix démontre à quel point, la musique africaine est importante dans le monde»
iGFM – (Dakar) Il est sans conteste l’un des artistes africains qui ont propulsé au devant la scène internationale, la World-Music. Youssou Ndour vient, une fois de plus, de prouver à la face du monde qu’il boxe dans la cour des plus grands. Hier, mercredi 18 octobre, il a reçu le très couru prix artistique, le «Preamium Imperiale», dans la catégorie musique, à Tokyo (Japon). Il en parle au micro de RFI, où il était hier, l’invité de la culture…
Porte-étendard de la World-Music, ambassadeur de la musique sénégalaise dans le monde, le leader du Super-Etoile a su imposer sa maestria, à travers les âges. Double disque d’or, Grammy Awards, Docteur Honoris Causa, Polar Music Prize, les distinctions, il ne les compte plus. Une fois de plus, il vient d’accrocher une nouvelle étoile à son parcours déjà auréolé de gloire, d’étoiles. Lauréat du prestigieux prix «Preamium Imperiale», il a été honoré hier à Tokyo. C’est à cet effet qu’il a été l’invité du journal de la culture sur Rfi. Au micro de l’intervieweuse, notre You national a dans un premier temps, manifesté toute sa joie, de recevoir ce trophée, qui récompense une carrière hors-norme. «Je suis très content. D’une certaine manière, ce prix démontre à quel point, la musique africaine joue un rôle très important dans le monde. Notre parcours est peut-être exceptionnel, car nous avons eu à nous ouvrir très tôt. Je me souviens de cette chanson dans laquelle je disais que la musique n’a pas de frontières. C’est donc un encouragement pour la musique africaine. Particulièrement, la jeune génération. On assiste de plus en plus, à la création d’une musique urbaine africaine», dit-il, avec un brin de fierté. Il faut noter qu’entre Youssou Ndour et la World-Music, c’est une histoire qui date des années 90. Ce fut le fruit de ses rencontres avec des stars de la trempe de Peter Gabriel, Sting. «Nous avons apporté chacun de notre culture et c’est cela qui a contribué à la création de la World Music. Je le rappelle : la World-Music ne signifie pas une musique qui vient des pays sous-développés», précise Youssou Ndour, dans son interview. Abordant également la place de la musique sénégalaise dans son art, il a clairement souligné, qu’elle est au cœur de ses créations. L’artiste a d’ailleurs fait savoir qu’à l’occasion de ses voyages sonores, il prend le soin de vérifier que les sonorités qu’il découvre, s’acclimatent à l’atmosphère sénégalaise. C’est selon lui, le propre d’un artiste qui a ses bases en Afrique. Et ce n’est rien de dire que l’artiste tient à ses racines et croit énormément au développement de la politique culturelle. En atteste, le geste qu’il a eu à poser, en offrant l’intégralité de l’enveloppe financière de 75 millions du «Preamium Imperiale» à la Mutuelle des acteurs culturels. «J’investis toujours dans la musique et le social. A travers ma fondation qui œuvre pour l’éducation, la santé des enfants, dans d’autres domaines, nous sommes engagés sans rien attendre en retour, donc si nous recevons des distinctions de ce genre, cela nous aide», finit-il par dire…
L’OBS

Add a comment
  • Écrit par Guissguiss
  • Catégorie : Actualités

Ismaël Lô: « Notre génération, Baaba Maal, Youssou Ndour, moi-même… »

omar pene thione seck iso lo you ndour

L’auteur-compositeur Ismaël Lô, une des figures phares de la scène musicale sénégalaise, a estimé que les jeunes musiciens sénégalais « font de belles choses sur le plan scénique et celui des compositions« , lui faisant espérer qu’une « relève saine » est assurée.

« Je suis quelqu’un aux anges, parce qu’il y a une relève saine qui est assurée. Il y en a qui créent, mais il y en a aussi qui s’adonnent à la facilité, mais dans l’ensemble, ce sont des artistes très corrects. Ils font de belles choses, sur le plan scénique et celui des compositions« , a-t-il dit dans un entretien avec l’agence de presse sénégalaise.

Aujourd’hui, a-t-il indiqué, »’la musique se veut commerciale, mais il y a un aspect dont je me réjouis, c’est que les Sénégalais, nos artistes, nos interprètes, musicalement, commencent à s’ouvrir« .

« Notre génération, Baaba Maal, Youssou Ndour, moi-même, etc., a eu la chance d’avoir une certaine renommée. Quand nous nous produisons en Côte d’Ivoire, au Bénin…, le public se déplace et vient chanter nos chansons« , a relevé le musicien, indique l’agence de presse sénégalaise.

dakarbuzz

Add a comment
  • Écrit par Guissguiss
  • Catégorie : Actualités

Thione Seck et Youssou Ndour dans un album panafricain

Thione Seck et Youssou Ndour

Le lead vocal du Raam Daan est en train de réaliser un album panafricain où il compte mettre en valeur les ténors de la musique africaine. En premier lieu, figurera Youssou Ndour.
« Je suis en train de plancher sur un coffret de 8 albums au mois de décembre. J’ai voulu ratisser large en invitant plus de cents artistes à prendre part à cette production. C’est un projet panafricain qui me tient particulièrement à cœur. Je viens de rentrer de Bamako où je devais enregistrer avec 20 artistes du cru. Il se trouve que je n’avais pas assez de temps et j’ai dû partager le micro avec cinq artistes, dont Nampé Sadio, Amy Sakho, Babani Koné, le jeune Ndono Mboup, etc. j’en ferai autant pour la Guinée, le Gabon, la Côte d’Ivoire et d’autres pays d’Afrique », révèle l’artistes compositeur.

Le musicien sénégalais qui a déjà fini d’enregistrer avec une soixantaine d’artistes sénégalais, souhaite ratisser large et rassembler tout le monde.
« J’ai déjà enregistré avec plus de 60 artistes sénégalais. Je finirai avec Kiné Lam, Coumba Gawlo Seck, Ismaël Lô, Baba Maal, Oumar Pène et Youssou Ndour. Il s’agit des ténors de la musique sénégalaise et je ne pouvais pas ne pas les associer à ce projet panafricain d’envergure », a-t-il lâché.

Toutefois, il avoue qu’il n’a pas encore tous les moyens pour réaliser tout le coffret. Car, « cela nécessite la mobilisation de moyens conséquents ».

 

leral - dakarbuzz

Add a comment
  • Écrit par Guissguiss
  • Catégorie : Actualités

Alioune Kassé : « je reviendrai en force »

Alioune Kassé

Il n’a pas sorti d’album depuis 2008, mais Alioune Kassé assure être encore en course dans la musique sénégalaise. Mieux, dit-il, dans une interview ce mardi avec L’Observateur, être certain de revenir en force.

« Mes chansons peuvent encore cartonner. Je n’ai rien perdu, malgré ma longue absence…Je suis toujours le même. Le physique, la voix sont là. J’ai encore de beaux restes…J’ai toujours confiance en moi. Je peux toujours impressionner tout le monde et à tout moment », dit l’auteur de « Thiabi bi », révélation musicale sénégalaise du milieu des années 90.

Le fils de Feu Ibra Kassé d’ajouter, lorsqu’on met en rapport son éventuel retour et la vague actuelle de musiciens menée par Waly et Pape Diouf : « j’ai confiance en moi. Je sais ce dont je suis capable…Je vous assure que je reviendrai en force ».

« Il me manque des moyens pour rebondir sur la scène musicale », concède-t-il au sujet des blocages de sa carrière.

buzzsenegal

Add a comment
  • Écrit par Guissguiss
  • Catégorie : Actualités

Sous-catégories

  • Chroniques

    Nos chroniques sur la musique sénégalaise et les artistes et musiciens sénégalais

    Nombre d'articles :
    490
  • Actu People

    Actualité people au Sénégal

    Nombre d'articles :
    474
  • Rap Galsen

    Actualité du mouvement rap au Sénégal

    Nombre d'articles :
    79
  • Interviews

    Interviews des artistes et musiciens sénégalais

    Nombre d'articles :
    147
  • Africa News

    Toute l'actualité de la musique africaine

    Nombre d'articles :
    161
  • Webnews

    Revue de presse de la musique sénégalaise

    Nombre d'articles :
    197
  • News Internationales

    Actualité de la musique internationale sur Dakar Musique

    Nombre d'articles :
    162
  • Clips vidéos
    Nombre d'articles :
    132
  • Depêches

    Les depêches de la musique sénégalaise

    Nombre d'articles :
    2
  • Galerie photos

    Galerie photos sur la musique sénégalaise

    Nombre d'articles :
    66
  • Labo Dakar Musique

    Laboratoire de la musique sénégalaise

    Nombre d'articles :
    2
  • Dakar by night

    Les soirées et sorties à Dakar

    Nombre d'articles :
    22
  • Communiqués

    Les communiqués de presse sur la musique sénégalaise et africaine

    Nombre d'articles :
    48
  • Contributions

    La contribution des internautes sur Dakar Musique

    Nombre d'articles :
    3
  • La chronique de Ndioumaane

    La chronique de Ndioumaane SENE sur la musique traditionnelle sénégalaise

    Nombre d'articles :
    3
  • fête de la musique 2013

    La fête de la musique 2013 au Sénégal

    Nombre d'articles :
    9