Chroniques

Chroniques

Nos chroniques sur la musique sénégalaise et les artistes et musiciens sénégalais

11e Edition du Festa2H : le manque de soutien institutionnel au cœur des débats

festa2h2016La 11e Edition du Festa2h s’est ouvert ce matin à la maison de la culture Douta Seck. Durant 4 jours Dakar va vibrer au rythme de la culture urbaine.
En conférence de presse hier, les organisateurs ont fustigé le manque d’accompagnement pour ce genre d’initiative, qui allie programmes sociaux et valorisation de la culture urbaine. 1000 artistes pour 65 concerts, 25 projets bâtis à partir du festival et la présence de 12 pays en moyenne chaque année, le Festa2h entre dans une nouvelle phase pour cette 11ème édition. Seulement, les partenaires nationaux n’ont toujours pas adhéré à ce souhait d’Africulturban de «créer une plateforme d’expression artistique libre».

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Alpha Blondy l’artiste le mieux payé au monde

alpha blondySelon le magazine ”People with money”, Alpha Blondy serait de nouveau au-devant de la scène musicale au plus haut sommet du monde artistique en matière de salaire. La voix sure et l’une des légendes encore en vie du reggae, connu aussi pour être un artiste engagé, aux prises de positions politiques tranchées et aux déclarations parfois sévères, Alpha Blondy a aussi servi comme ambassadeur de l’ONU.

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Le célèbre koriste Abdoulaye Sissoko ouvre la première école d’enseignement de la Kora au Sénégal.

ecole koraDécidément le Sénégal est devenu une plaque tournante de l’industrie musicale. Après l’EHA et Dakar Music School respectivement des écoles de musique et d’apprentissage du piano ; une école d’enseignement de la kora, dénommée « Cordoba » vient de voir le jour cette fois ci au nord du Sénégal. Ce rêve de toute une génération vient d’être concrétiser par Abdoulaye Sissoko, le célèbre koriste Saint Louisien.

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Cheikh Lô assure sa partition au Festival de jazz de St louis.

cheikh loPour sa première participation au festival de jazz de saint Louis, Cheikh Lô a placé la barre très haute selon le journal le Quotidien. En effet le « Baye Fall » de la musique sénégalaise a servi au public un spectacle de haute facture. Jusque-là réservé et en quête de véritables ambiance, les férus de la bonne musique ont eu droit à une longue randonnée de sonorité diverses, ou se sont croisés Jazz, Funk, salsa, Mbalax entre autre.

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Baba Maal : ''On n’a plus le droit de baisser les bras''

baaba maalLes organisateurs du Festival international de jazz de Saint-Louis bénéficient de nombreux soutiens de taille. Après Cheikh Lô, c’est au tour du chanteur Baba Maal d’annoncer sa disponibilité à soutenir le Festival international de jazz de Saint-Louis, en raison de l’énorme impact positif de cette manifestation sur l’image du pays. Le lead-vocal du Dandé Lenol invite les organisateurs du festival à ne pas baisser les bras Add a comment

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques