Chroniques

Chroniques

Demb ak Tay : un échange entre l’ancienne génération et celle d’aujourd’hui !

demb-ak-tey 011Deux instrumentistes hors norme et un chanteur chevronné, c’est-à-dire Idrissa Diop, Cheikh Tidiane Tall et Dembel Diop composent un groupe inédit appelé Demb ak Tay. Dans la même continuité, ils ont tenu un point de presse en ce 16 avril 2014 au Just4U pour la présentation de leur nouvel opus éponyme.

Devant un une assistance bien garnie en journalistes et en artistes venus témoigner leur soutien, ils ont fait remarquer que « Demb ak Tay est un échange entre Cheikh Tidiane Tall, Dembel et moi Idrissa Diop » dit ce dernier. Interpellé sur la thématique de l’album, ils font connaitre qu’ils parlent de « Nelson Mandela, des gens qui ont faim » avant  d’ajouter qu’ils se penchent tout aussi sur plusieurs sujets dont « les gens dont on doit s’occuper, des musiciens sénégalais à qui on doit rendre hommage, parce qu’ils ont tellement donné à ce pays etc. »

  • Écrit par Moustapha Koréra
  • Catégorie : Chroniques

Elage Diouf : «Je n’avais pas de quoi me payer le ticket de car pour quitter les Hlm et me rendre au Centre Culturel Blaise Senghor. Je marchais»

elage-dioufAu nom bien évocateur, l’on se complairerait bien à le confondre avec son homonyme footballeur ou son l’autre avocat, mais ce Diouf n’est ni un as de la balle ronde ou un inconditionnel du Baro de Dakar,lui, il excelle à travers ses ondulations phonatoires. Elage évolue depuis un moment au Canada, l’artiste s’est agréablement révélé au monde avec la tuerie « Damala Nope » ; rentré au bercail dans le cadre de la promotion son album, Elage a confié dans les colonnes du journal L’Observateur que tout n’a pas été toujours rose, d’ailleurs confie t-il : «Je n’avais pas de quoi me payer le ticket de car pour quitter les Hlm et me rendre au Centre Culturel Blaise Senghor. Je marchais». Voila qui signifie que seul le travail paie !

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Maréma sort son premier single-clipé « Femme d’affaire » !

maremaNéé dans la banlieue dakaroise, d’une mère sénégalaise et d’un père mauritanien, Maréma est une artiste-musicienne métissée jusque dans sa musique ; c’est dire le métissage occupe une part importante de son identité musicale. Maréma est d’obédience acoustique comme genre musical, mais ce qui caractérise c’est sa voix atypique qui rappellerai bien celle de Tracy Chapman, dont elle est une grande fan. Après voir assurée des premières parties de concerts d’illustres artistes comme Viviane, Yoro Ndiaye, Imany, Maréma balance son premier single intitulé « Femme d’affaire ». Dès les premières notes, sourires et bien sûr dans les bras, elle pose ses lyrics « Souma Sagnone femme d’affaire Lay Donne … » just appreciate !

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Trois questions à Mariétou Cissokho, chanteuse « Il serait temps que le ministre de la Culture soutienne aussi les jeunes talents »

marietou-cissokhoLa diva mandingue Mariétou Cissokho s’apprête à sortir son troisième album. Elle a organisé un point de presse lundi pour en faire l’annonce aux journalistes. Une occasion saisie par le « Témoin » pour échanger avec cette grande chanteuse. En trois questions, elle nous a fait part de ses projets et de ses ambitions mais surtout de ses griefs contre les employés du ministère de la Culture.

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Dembel Diop dément la rumeur selon laquelle Youssou Ndour aurait plagié le travail du groupe Demb ak Tay !

dembel-diopLa rumeur qui fait actuellement le buzz et qui attire tous les clics des internautes, c’est bien le prétendu plagiat de Youssou Ndour d’un morceau du groupe DembAk Tay composé de Idrissa Diop, Dembel Diop, Cheikh Tidiane Tall et Souleymane Faye. D’après le site Actunet.sn, le roi du mbalax se serait précité pour pondre son album « Fatteliku » parce qu’il aurait piraté le travail des Idrissa Diop et consort. Or ces imputations de vol ont été manifestement démenties par Dembel Diop à travers son compte Facebook ; ainsi il y déclare qu’il réagit suite « à un article paru sur actunet.sn, en parlant d’un morceau du groupe DEMB AK TEY qu’aurait plagié Youssou Ndour dans son nouvel album. Pour faire une petite précision, ce titre en question est l’œuvre d’Alioune Badara Mbaye Kaba qui s’appelle Birame Yacine, que nous avons nous même repris.»

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques