Chroniques

Chroniques

Nos chroniques sur la musique sénégalaise et les artistes et musiciens sénégalais

Saintrick et son groupe les Tcheilly : symbole d’une intégration africaine réussie…

saintrick_001

 

Le vendredi 13 Mars 2009 au Théâtre de verdure de l’Institut Français de Dakar, Saintrick et les Tcheilly ont fait dansé un charment public très chaud à faire le show aux rythmes d’afro- beat, folk, acoustique et mbalax. Le spectacle a été d’une grandeur inégalée, le lead vocal Saintrick du groupe les Tcheilly ne se limite pas seulement à chanter mais plus il danse, il joue de la guitare et il se trouve être très comique. Tout ceci a fait que le spectacle a été d’une grande réussite…

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Marché de la percussion : Désespoirs et regrets des artisans du « Djembé »

djembe002Instrument traditionnel africain de percussion, le djembé a aujourd’hui séduit et conquis l’occident où son commerce est très florissant. Mais, si son exportation constitue une aubaine pour les opérateurs économiques qui s’activent dans ce secteur, force est de constater que les fabricants, si l’on croit à leurs dires, tirent le diable par la queue pour s’en sortir. A cela, s’ajoute la rareté de l’exploitation de la matière dans la musique locale.

  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Djembé

djembe001Pour nous parler de l'histoire du Djembé Dakar Musique est allé à la rencontre de M. CAMARA Manager d’une boutique d’art.

Dakar Musique : Bonjour M. CAMARA
M.CAMARA : Bonjour
D.M. : Vous faites partie de quelle ethnie sénégalaise ?
M.C. : Moi je suis d’origine guinéenne avec mon petit frère les autres collègues sont des sénégalais.
D.M. : Vous êtes des bucherons « laobés » ou bien ?
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Mame MBAYE : Chanter Baye Laye jusqu’à la fin de mes jours…

mame_mbaye

Dakar Musique : Qui est Mame MBAYE ?
Mame MBaye : Mon vrai nom est Babacar LAYE mais on m’appelle Mame MBAYE, je suis né à Yoff et j’ai grandi à Camberène. J’évolue dans une grande famille de chanteurs religieux car mon père était le chanteur officiel des layènes et il a été aussi le président de l’ensemble des chanteurs religieux du Sénégal.
Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques

Seun KUTI : la légende continue…

seunkutti_dakar

Le 27 fevrier dernier Seun KUTI s'est produit en concert au théâtre de verdure de l'Institut Français de Dakar dans le cadre d'une tournée internationale. Seun KUTI est le fils du célèbre chanteur Fela Hildegart RANSOME dit Fela. Ce dernier est né d’une famille bourgeoise d’un père pasteur Ransome-KUTI et d’une mère politicienne Funmilayo Ransome-KUTI. Féla deviendra un chanteur saxophoniste, chef d’orchestre du fait qu’il a été initié très tôt au piano par son père et homme politique nigérian du fait de l’influence de sa mère activiste, nationaliste. Sa vision des politiques influera beaucoup sur ses thèmes de chansons : dictature militaire, corruption, pauvreté etc. accompagnés de la musique d’afrobeat qu’il crée lui-même, l’afrobeat est un mélange de jazz, de funk et de musique traditionnelle. Féla chante en Yoruba au début de sa carrière et en pidgin dans les années 70 pour toucher une grande partie du public africain. Il tire sa révérence le 2 Aout 1997 laissant derrière lui une riche discographie et un immense vide qui sera certainement comblé par son jeune fils Seun KUTI.
Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Chroniques