Chroniques

  • Publié dans Chroniques

dembel diop

Encore des remous au Super Diamono. La formation mythique dirigée par Omar Pène traverse des zone de turbulences. A l’origine, le choix de Pape Dembel Diop de collaborer avec d’autres formations musicales.

Ce qui visiblement n’a pas plu aux dirigeants du groupe. Un nouveau bassiste a été même recruté pour « remplacer » l’emblématique instrumentiste. Joint par Senego, Pape Dembel Diop a tout dit. Sans détours et sans langue de bois, le musicien s’est lâché dans une interview exclusive.

Rumeurs de départ du Diamono
« Je n’ai jamais dit que j’ai quitté le Super Diamono. S’il y’a cassure, je n’y suis pour rien. Si le Diamono fonctionnait comme il se devait, comme une orchestre organisée je n’aurai même pas le temps de jouer à gauche et à droite. Le problème c’est que quand une formation musicale de la dimension du Super Diamono qui se retrouve à jouer une fois tous les deux mois au just 4 you.

Les 24 décembre, on jouait chaque année au Caserne Samba Diéry Diallo devant plus de 3000 personnes. Si on jouait tous les mois à la limite, c’est acceptable. Mais on ne peut pas travailler dans ces conditions. Mais il n’ y’a pas de projets de tournées, il n’y a pas de nouvelles productions, il n’y a rien. Le Super Diamono c’est lorsqu’on jouait et qu’il y’avait 11 morts dans le stade. cela n’existe plus. »

L’arrivée d’un nouveau bassiste au Super Diamono

« Il n’y a aucun problème à ce qu’un autre vienne. Avant il y’avait Bob Sène, je l’avais remplacé. La mission ne fait que continuer. Cela faisait longtemps que je jouais au super diamono et en même temps avec d’autres formations musicales et cela n’a jamais posé de problèmes. Maintenant, s’ils décident de faire venir un autre, c’est tant mieux. Mais je vous dis que même si on emmène Marcus Miller, ça ne changera rien au Super Diamono. Il n’y a plus d’ambitions. La situation du Super Diamono il n’y a que Omar Pène qui peut la changer. Si Omar Pène réduit tous ses ambitions au seul bal des fans de 24 décembre c’est qu’il y’a un réel problème.

Je suis un professionnel, si quelqu’un d’autre a besoin de moi je vais jouer à plus forte raison que le Super Diamono ne se produit presque plus. Je ne peux pas rester les bras croisées et cautionner ce qui se passe. S’ils emmènent le meilleur bassiste ça ne changera rien tant que Omar Pène en personne ne décide de réorganiser le Super Diamono. Baaba Maal joue avec les même musiciens depuis plus de 25 ans, si chaque année Omar pène se sépare de ses musiciens c’est qu’il y’a un problème. »

Rapports avec Omar Pène
« Je n’ai aucun problème avec Omar Pène. Je n’ai jamais dit que j’ai quitté le Diamono. Demain on peut encore jouer avec eux. Ce que je fais au Diamono personne ne l’a fait dans ce groupe. le compagnonnage que j’ai eu avec Omar Pène. Ne serait ce que pour ça, on devrait me traiter avec un certain égard. Aujourd’hui, si je décidais de quitter le Diamono, on devait organiser des honneurs pour me rendre hommage. Omar Pène ne doit pas dire que le Super Diamono c’est lui. Lui seul avec son micro, il ne put pas tout faire. Le style super duamono c’est tous les compositeurs et arrangeurs qui ont façonné cette musique. il y’a eu de grands musiciens qui l’ont accompagné tout le long de sa carrière et qui se sont sacrifiés. C’est nous qui avons bravé la mort au prix de notre vie en jouant en Casamance on pouvait se faire tuer par les rebelles. Nous avons fait des milliers de kilomètres dans des tournées au Sénégal et à l’extérieur dans des conditions très difficiles. si je n’ai pas joué avec you c’est a cause de Omar Pène. Si je n ai pas joué depuis longtemps avec de grands noms de la musique sénégalaise c’est du au fait que mon nom soit collé au Super Diamono.

Les balances, c’est moi qui les organise depuis 25 ans. C’est moi qui a recruté tous les musiciens qui sont passés au Diamono. C’est moi qui a réalisé tous les albums de diamono avec à mon actif près de 150 productions. C’est dommage qu’Omar Pène se mette à dire que le super Diamono c’est lui seul alors qu’il y’a eu des gens qui ont passé plus de 20 ans de leur existence avec lui. ce que Omar Pène devrait dire c’est qu’il va me décorer pour services rendus et non dire que le Diamono c’est lui seul. La vérité est que c’est nous qui faisions la musique pas lui les gens sont bien reconnaissants au Sénégal. J’ai passé toute ma jeunesse dans ce groupe pour qui j’ai tout donné et , qu importe la manière dont j ai quitté dans une société avec un directeur normal on aurait organisé un pot de honneur porte service rendu. Lui seul avec son micro cela M étonnerait qu’il puisse faire de ce super Diamono ce qu’il est devenu
»

Avenir musical

« Je suis un professionnel. J’ai consacré toute ma jeunesse au Super Diamono. J’avais l’intelligence de faire de hautes études mais j’ai opté pour la musique et l’essentiel de ma carrière je l’ai fait au Super Diamono. Je n’ai jamais dit que je me suis marié au Diamono ad vitam aternam. Je n’ai jamais signé de contrat avec Omar Pène.

Omar Pène est parti voyager sans que je ne sois au courant. Quand il fait ses tournées en France, il ne prévient personne et avec ça il veut qu’on attende là à rester les bras croiser. Pendant longtemps, Pène est parti seul en tournée sans nous. Combien de fois il a fait des albums sans nous. On ne peut même pas les compter. Le super diamono joue une fois tous les deux ans je ne peux pas rester les bras croisés, alors que d’autres gens me sollicitent, je fais mon travail. C’est aussi simple que ça. Pène a des maisons, des biens, il a tout ce qu’il veut. Moi aussi j’ai des responsabilités, j’ai une famille à gérer. Je suis musicien et je dois faire mon travail. »

 

 

senego