Fesman 2011

  • Publié dans Fesman 2011

moonaMembre active d’AURA (Artistes Unis pour le Rap Africain), collectif de dix-sept rappeurs représentant dix pays de la sous-région, MOONA est une jeune artiste béninoise, d’origines sénégalaises (sarakholé de moudéri plus exactement). Nous l’avons rencontré dans les coulisses du podium de la Biscuiterie. Sur scène elle avait déjà fini d’ébahir le public avec des morceaux comme « désillusion », « petite sœur »,  « la moona », « personne », « toutes les fans de ta vie » ou encore « no stress » le tout dans une ambiance de tonnerre.
Dakarmusique.com : Bonsoir Moona

Moona : bonsoir à toutes et tous

Dakarmusique.com : Quelles sont vos impressions par rapport au FESMAN ?

Moona : Elles sont multiples mais tout d’abord je suis fière  de faire partie  de cette grande fête, je dirais même, de cette grande célébration de la musique, parce qu’il y a énormément d’artistes de l’extérieur qui sont invités au Sénégal pendant trois semaines. Et pour une jeune artiste comme moi c’est énormément  d’opportunités, même s’il est vrai qu’il est un peu tôt pour donner des impressions car on en est encore qu’à trois jours.

Dakarmusique.com : Et comment avez-vous vécu ces trois jours ?

Moona : ces trois jours on été merveilleuses : j’ai été au monument de la renaissance ou j’ai écouté Manu Dibanguo,  Angélique Kidjo, j’ai vu Diam’s à la place de l’obélisque, les Mohotella Queens, les trois vieilles Sud Africaines qui ont toujours la pèche, j’ai vu Wyclef et c’était merveilleux. C’est la célébration de la musique noire, de la musique africaine et je pense qu’on ne peut que s’en réjouir.

Dakarmusique.com : Parler-nous un peu de votre carrière musicale

Moona : ma carrière c’est mon album « A fleur 2 mo » que j’ai  préparé de 2007 à 2009. En 2009 j’ai fait une sortie timide car je n’avais tiré que quelques centaines d’exemplaires  avec une distribution originale : une la livraison à domicile. Je les ai vendus rapidement et là je dois les réédités. Ma carrière en est là donc. Ce mois de décembre je dois tourner des clips, en fait j’ai été un peu négligente avec ma carrière mais je vais revenir en force quoi.

Dakarmusique.com : Est-ce qu’on pourrait s’attendre alors a un nouvel album ?

Moona : non je n’ai pas encore fini d’exploiter « A fleur 2 mo ». C’est un album de 13 morceaux et il n’y a que deux titres  que les gens connaissent bien et je pense que les autres sont tout aussi bons. Ce sont des enfants que j’ai mis au monde dans la douleur, vous voyez donc ; je les aime tous, les uns autant que les autres.

 
Carine Tendeng