Interviews

  • Publié dans Interviews

queen-biz-1Queen biz, de son vrai nom Coumba Diallo, a reçu hier l’équipe de dakarmusique.com, dans son appartement de la cité MIXTA. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore ; Queen Biz, est une jeune artiste qui a  débuté dans le mouvement  hip hop depuis le collège et a sortie récemment un album « mots croisés » qui ne cesse de cartonner. Entrevu avec dakarmusique.com.

Dakarmusique.com : votre premier album « maux croisés » est un véritable succès. Quel bilan pouvez- vous en tirer ? Que vous a-t-il apporté ?
Un bilan positif hein parce que je ne m’attendais pas du tout à cela. Il y a la main de dieu dedans. Je le remercie de même que  mes parents qui m’ont donné leur bénédiction. Pour ce que cet album m’a apporté je dirai beaucoup de choses et  beaucoup de fans. Coté relationnel aussi l’album m’a ouvert beaucoup de portes. Presque tous les sénégalais connaissent Queen Biz et le cote de popularité c’est déjà quelque chose.

Dakarmusique.com : avez-vous été surprise par tout cet engouement pour un premier album ?
Bien sur !!! Je ne m’attendais pas du tout à ça et le début était tellement difficile. Par passion je me disais que ça pourrait le faire. Je savais que cette album allait toucher la sensibilité des sénégalais mais je ne m’attendais pas à ce succès. Je dis dieu merci et ce n’est que le début.

Dakarmusique.com : votre album s’est vendu à combien d’exemplaire ?
Oh là je ne vais pas le  dire (rires) parce que les sénégalais vont peut être faire des bilans pour dire que je suis riche ou pas. Donc là je te le dirais après.

Dakarmusique.com : pourquoi « maux croisés » ?
« Maux croisés » est un album autobiographique qui parle de la vie de Queen . Queen a eu un cursus difficile avec un long chemin parsemé d’embuches. Ce fut vraiment très difficile pour moi. J’avais l’habitude d’écrire quand j’avais un ou des problèmes et, je me suis dit pourquoi ne pas en faire un album et de le partager avec les sénégalais parce qu’il pourrait servir d’exemple aux jeunes qui nous prennent pour référence. Queen a vécu des moments difficiles et, malgré tout cela, elle est là à se battre pour sortir de cette situation. C’est le cas de « wallou » qui parle des conditions difficiles dans lesquelles on vivait dans la banlieue. Je parle aussi de « trahison » qui traite de ma vie sentimentale de même que « Dirty Fac » qui met en exergue ma vie universitaire. Donc tout le monde s’y retrouve en quelque sorte et c’est  l’objectif.

Dakarmusique.com : comment s’est passé l’enregistrement et combien de temps ça vous a pris ?
En fait l’enregistrement s’est fait de manière désordonnée parce que nous n’avions  pas beaucoup de moyens. Ce qui fait qu’à chaque fois que nous avions  un peu de fond, nous en profitions pour faire un son et de le garder. C’est ce qui m’a valu  ce répertoire qui est maintenant très trés lourd. J’ai juste choisi dix titres pour cet album et je garde le reste pour le second.

Dakarmusique.com : comment s’est fait le choix des titres et combien en aviez vous ?
Je l’ai fait avec Laye Diagne qui est un arrangeur de son. Sérieusement nous n’avons pas pris les meilleurs. Le meilleur reste à venir inchallah.

Dakarmusique.com : pouvez- vous nous décrire votre univers musical.
J’ai commencé par le hip hop et dans tous mes sons il y a un beat hip hop bien que ça a crée un certain controverse parce qu’ils ont vu Queen mettre beaucoup de sonorités dans ses chansons. Mais je dis que c’est à but commercial. Actuellement le monde a évolué, la musique doit évoluer avec. Nous ne devons pas rester scotcher à des beats standards comme on avait l’habitude de le voir avec le  hip hop pur et dur. Donc tu as vu  « Lamb J » et « Bakoulene » où j’ai mis du « Dirty South », des « Bakk » et beaucoup de choses encore. C’est ce que les sénégalais en particulier et  tout le monde en général  recherchent. Les gens sont en train de chercher des sonorités partout pour pouvoir en faire des hits.

queen-biz-2 

Dakarmusique.com : vous avez pris la 8éme place pour le tube de l’année 2012. Quelles sont vos impressions ?
Tu sais le tube de l’année s’était juste une source de motivation pour moi.  Nous sommes en train de nous battre et ce que nous visons c’est les Grammy Awards. Donc 8éme, 12éme ou première place, tout ça m’est égal. Je remercie les organisateurs de m’avoir nominer parce que, rien que le fait d’être nominé, c’est quelque chose et ça me motive davantage. Je ne suis qu’à mon premier album et Queen Biz est nominée à coté de grand nom du hip hop.

Dakarmusique.com : ce même tube de l’année a soulevé beaucoup de polémique ?
Ah là je ne peux pas m’avancer là-dessus. Peut être qu’il faudrait aller voir ceux qui contestent, mais, moi personnellement, j’ai rien à dire à ce propos.

Dakarmusique.com : quelles étaient les règles du jeu ?
Bah il n’y avait pas de règles parce qu’en fait c’était des votes. C’est les fans qui devaient voter, ils ont voté et on a donné les résultats.  (Rires) « Boulma wakhlo » (ne me fais pas parler)

Dakarmusique.com : vous faites parti du mouvement hip hop et il y  a des querelles autour d’un sujet qui a trait au mouvement. Vous avez un point de vu ?
Même s’il y a controverse il ne vient pas de moi mais  de Fou Malade et autres. Il faudrait aller les voir j’ai déjà assez polémiqué dans le mouvement hip hop maintenant ça suffit.    

Dakarmusique.com : quelle est votre vision de la musique que vous faites ?
J’en ai une vision à la fois large et ambitieuse parce que c’est une musique qui peut se vendre partout dans le monde. A vrai dire nous avons l’ambition de conquérir le monde avec ce style musical.

Dakarmusique.com : Daddy Bibson s’est excusé auprès de vous et vous a même invité à participer à son futur album ?
Daddy bibson a montré que c’est un homme avec un grand H.  Je lui voue un grand respect parce que je me dis que Daddy Bibson est un grand homme qui a su reconnaitre ses erreurs.  Ça m’avait vraiment marqué. Je te dis du fond du cœur big respect à  Bibson vraiment je ne trouve pas exactement les mots.

Dakarmusique.com :qu’est ce qui vous a marqué exactement?
Tu sais il y avait beaucoup de polémiques et de tiraillements. Chacun tirait d’un coté et lui, il  était campé sur sa position ce que je n’arrivais pas à comprendre. Avec tout ça et devant tout le public de Sorano, il a fait ce discours qui m’a vraiment ému. C’est ce qui m’a marqué parce que ça se voyait qu’il était sincère en lui. Big up à Daddy Bibson moi je le respecte. Mon intention ce n’est pas d’être là à me tirailler avec les grands. Ce que je devais faire c’est être derrière eux et leurs demander des conseils. Mais le chemin que je devais prendre n’aurait pas dû être celui qui mène au clash avec Daddy Bibson. Il a reconnu ses erreurs,  c’est derrière nous et pourquoi on ne serait pas de bons amis. (Rires) pourquoi pas ?

Dakarmusique.com : peut-on dire que Queen Biz a pris sa revanche sur ses professeurs de l’université ?
J’ai l’habitude de dire qu’on a jamais raison devant un professeur c’est comme les parents. Mais quand même c’est quelque chose qui devait sortir en moi et c’est sans rancune non plus. Je ne sais pas comment ils vont l’interpréter mais je ne  suis pas là à prendre une revanche. Queen est quelqu’un qui dénonce. Si je vois quelque chose à dénoncer je la dénonce.

Dakarmusique.com : quels sont les cultures et les sons qui influencent votre musique ?
La culture mandingue parce que ma maman est mandingue. D’ailleurs je chante en mandingue comme dans « Kédougou » par exemple. De plus j’écoute tout ce qui est bonne musique.

Dakarmusique.com : quand êtes- vous monté sur scène pour la première fois ?
Je pense que s’était lors du foyer socio éducatif du C. E. M (Collège d’Enseignement Moyen) Ogo Diop et je faisais la classe de 5éme. Les élèves étaient le public et nous étions les guest star. Mais s’était autre chose quand même. On était toute petite,  il y avait beaucoup de monde et franchement « moy lolou ».  

Dakarmusique.com : quels sont vos projets d’avenir ?
Beaucoup de tournées nationales et internationales,  des vidéos pour l’année 2013. Je m’active également dans l’humanitaire et il y a beaucoup de projets dans ce sens.

Dakarmusique.com : doit-on s’attendre à un second album en 2013 ?
Non en 2014 inchala.

Dakarmusique.com : un message aux fans.
Je vous aime, je vous adore. Vous êtes toujours là, les fans club de Pikine, Thiaroye, Guédiawaye, Kédougou et partout au Sénégal. Franchement je ne sais pas comment vous remercier. Je vous dédie la chanson « fans yi» et le moment venu je ferai la vidéo rien que pour vous inchala.

Par Abdoulaye DIAW, dakarmusique.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.