Rap Galsen

Rap Galsen

Actualité du mouvement rap au Sénégal

Faya Bondy alias Bless : « Ce sont les animateurs qui demandent de l’argent aux artistes».

faya-bondyFaya Bondy alias Bless est un artiste reggae man sénégalais et natif de la Casamance. Il a fait ses débuts dans le paysage musical sénégalais en 1998 et, le 11 Mai 2007, Faya a sorti son premier album intitulé « Non à la drogue ». Dans cet entretien avec votre site et web radio Dakar Musique, l’artiste revient sur son parcours musical, sur son album, sur les difficultés du milieu etc. Entretien !

Add a comment
  • Écrit par Abdoulaye DIAW
  • Catégorie : Rap Galsen

Canabasse clôt en beauté le Hit The Club 4 à la place du souvenir !

canabass-54Tout est bien qui finit bien pour l’édition 4 du Hit The Club Tour initié par le rappeur Cabanasse. Apres le report du concert initialement prévu à la biscuiterie de Médina le 11 Octobre 2014, rendez-vous a été donné aux fans ce vendredi 31 Octobre 2014 pour clôturer en beauté « Hit The Club Tour 4 » (HTC4).
C’est la place du souvenir qui a été choisie pour tenir cet événement et le public « buzzlabien » est venu dés les premières heures de la soirée pour  communier avec l’hôte du jour. Le concert peut commencer à 00H30 avec le Sarakh Gang qui ouvre le spectacle. Ils sont suivis  sur l’estrade par l’auteur de « IQRA »  Fata venue participer à la fête. Le rappeur Cool Black lui emboite le pas et tien en haleine le public. De 2H15 à 3H00, les rappeurs Med Métal, Zou Cana et Omzo Dollars se succèdent respectivement sur scène et enflamment le public visiblement aux anges avant l’apparition de Canabasse sur scène à 3H10. La fête se poursuit de plus belle avec l’artiste qui communie avec son public.

Add a comment
  • Écrit par Abdoulaye DIAW
  • Catégorie : Rap Galsen

Xuman présente son nouveau single « Badola » le 5 Novembre au Just4U !

xuman-badolaEn concert le 5 Novembre au Just 4 You, l’artiste sénégalais Xuman va présenter aux fans et mélomanes, pour la première fois, son nouveau Single « Badola ».
Ce dernier est d’une part un hommage à l’homme de valeur qui a marqué son temps  à savoir El hadji Mor Mbaye Koky Dia, mais aussi l’image reflétée par le miroir  que constitue la société sénégalaise.
Pour Xuman, nous sommes « dans une société où  il n y a plus de valeurs. Le manque de civisme et de savoir vivre est ce qui caractérise le mieux la société dont nous faisons partie. C’est ce qui fait que nous sommes tous des « BADOLA »s. Même ceux qui nous gouvernent le sont en favorisant leurs amis et proches parents, ce qui fait qu’il n y a presque plus de « GOOR » qui est l’opposé du « Badola ». Et pourtant ce pays a connu des hommes intègres comme El hadj Mor Mbaye Koky Dia, El hadji Ndiaga Mbaye, el hadji Mansour  Mbaye etc. Bref, « Badola est un constat fait sur soi –même, une introspection de la société sénégalaise dans tout ce qu’elle a de plus sale et  de plus vulgaire et ne constitue nullement une critique négative mais juste une observation de notre société en particulier et de la société de manière générale».

Add a comment
  • Écrit par Abdoulaye DIAW
  • Catégorie : Rap Galsen

Vidéo : MySong, 'Y'en a marre' du Senegal à Amsterdam

mysong-y-en-a-marrePour contrer l'état d'esprit défaitiste de leur société sénégalaise, ils ont créé le collectif "Y'en a marre". Ils viennent d'horizons différents — des musiciens, des activistes et journalistes — et ont un souhait en commun : contribuer au changement du Sénégal.
Dans l'épisode de cette semaine de MaChanson, les rappeurs Fou Malade, Djily Bagdad et Thiat partagent leur chanson et le travail de Y'en a marre au Senegal.

Add a comment
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Rap Galsen

Open Doors de Diegui Rails Records : « le grand théâtre dompté par la relève du hip hop galsen ! »

open-doors 006Hip hop galsen will never die, peut-on se permettre de dire. Pour preuve, le paysage culturel sénégalais, particulièrement le hip hop, connait ces deux dernières années l’émergence de jeunes très talentueux. Mais il se trouve qu’ils manquent de visibilité et c’est ce qui a motivé le label « Diegui Rails Records », en partenariat avec le grand théâtre national, à initier ce qu’il convient d’appeler l’« Open Doors » c'est-à-dire l’ouverture des portes à la new génération.
Rendez-vous a été donné au public hip hop, ce Samedi 23 Aout, pour la première édition de cet événement novateur qui met en vedette l’« avenir du hip hop galsen ». C’est cet enjeu de taille qu’à sans doute compris le public qui est venu en masse pour participer à la fête du hip hop d’une part, mais aussi pour montrer aux artistes qu’ils sont derrières eux et qu’ils n’ont pas le droit de décevoir.

Add a comment
  • Écrit par Abdoulaye DIAW
  • Catégorie : Rap Galsen